Notre environnement à Luzay

La composition du bureau est

Président : CHANSON Jean Louis
 Vice-Président : FOLZANT Thierry
 Secrétaire : GOURDON Nathalie
 Trésorier : STORME Christian

Notre association, créée il y a 5 ans, est restée très active au cours de cette année 2019 et plus particulièrement dans sa lutte contre l’implantation d’un parc éolien sur notre commune. Ce projet ainsi que celui de SAINT-VARENT représente à nos yeux une atteinte majeure à l’identité même de notre village. L’impact environnemental est indéniable et par conséquent peut remettre en cause le cadre de vie de ses habitants et le développement futur de notre commune.

Il était donc nécessaire d’intervenir pendant l’enquête publique et le travail accompli associé à l’opposition de la municipalité ont permis d’aboutir à un avis défavorable de la part du commissaire-enquêteur. Cela n’a malheureusement pas été le cas pour le projet de SAINT-VARENT.

L’attente de l’arrêté préfectoral s’est traduite en date du 4 octobre 2019 par un sursis à statuer sur la demande d’autorisation présentée par le promoteur RP GLOBAL jusqu’au 20 septembre 2020. L’inscription de notre commune comme défavorable à l’éolien et retenue dans le nouveau schéma éolien du PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) représente donc un élément fondamental dans la future pris de décisions des autorités préfectorales.

Diverses actions ont été menées au cours de ces derniers mois :

  • Réunion NDS Force 10 à BRESSUIRE en janvier où se sont jointes deux nouvelles associations ;
  • Rencontre avec le Député de notre circonscription : Monsieur FIEVET Jean-Marie ;
  • Participation de la réunion publique à LOUDUN (Vienne) ;
  • Rencontre avec Monsieur PAINEAU Bernard, Président de la Communauté de Communes du Thouarsais, pour aborder le problème de l’éolien sur le territoire ;
  • Présence à la journée d’informations de la société WOLSKWIND à AVAILLES-THOUARSAIS ;
  • Réunion publique à MARTAIZÉ (Vienne) ;
  • Contribution à l’enquête publique de PLUi de la Communauté de Communes du Thouarsais sur le volet énergie-climat ;
  • Conférence à LOUDUN (Vienne) de Jean-Marc JANCOVICI (expert Climat et Énergie) ;
  • Envoi du document « Le Guide de l’éolien et de l’élu » aux élus favorables.

Indépendamment du projet qui nous concerne, nous ne pouvons que déplorer l’atteinte portée à l’ensemble du territoire par l’installation de ces aérogénérateurs sous couvert d’une soi-disant transition énergétique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le dernier en date des parcs installés (SAINT-GÉNÉROUX) ne fait que confirmer ce qui se réalise sous nos yeux : l’industrialisation de nos campagnes.

Nos informations et connaissances en matière énergétique nous amènent à continuer le combat contre le mensonge orchestré par certains de nos dirigeants politiques dans la lutte contre le réchauffement climatique. Celui-ci fait la part belle au développement de l’éolien industriel pour des raisons strictement financières et politiques. Alors même que la filière s’effondre en Allemagne tout en ne répondant pas à la baisse des émissions de CO² l’état français envisage le doublement voire le triplement d’éoliennes sur nos territoires (8000 actuellement).

Un vent de contestation de plus en plus grand à l’échelle nationale ainsi qu’en Allemagne fait naître un espoir qui se confirme par le dernier rapport parlementaire sur la politique de transition énergétique du gouvernement publié le 26 novembre 2019. En effet, celui-ci est sans concessions et met à mal le choix du développement des EnR (Énergies renouvelables) (principalement l’éolien).

Pour citer Madame Le Rapporteur de la Commission AUBERT (Marjolaine MEYNIER-MILLEFERT) « Remplacer l’énergie nucléaire par les énergies renouvelables électriques n’a pas d’effet sur la lutte contre le changement climatique. Il faut le dire, l’affirmer, car nos concitoyens ne le savent pas. »

Cette nouvelle année devra donc être déterminée pour qu’enfin ne plane plus sur notre cadre de vie la main de l’écolo-business.

Pour tous ceux qui souhaitent des informations ou qui voudraient nous accompagner dans ce combat, vous pouvez adhérer à notre association pour la modique somme de 5 €.

Pour nous contacter :